Chaque Maine Coon est un chef d’œuvre

Maine Coon oasiscoon

Chatons de race Maine Coon de la chatterie Oasiscoon. Québec, Canada

  

Le Maine Coon, ce doux géant, impressionne par son gabarit hors norme et par son apparence sauvage. Si son origine lui a prodigué une rusticité à toute épreuve, le Maine Coon s’adapte sans problème à la vie domestique et fait un  compagnon doux, affectueux et sans malice.

Caractéristiques

  

Origine: États-Unis


Le Maine Coon est un chat de grande taille, possédant un long corps rectangulaire. Il s’agit de l’une des plus grandes races de chats au monde.


De 9 à 13 livres pour la femelle, 14 livres et plus pour le mâle. Le Maine Coon pèse environ le double du poids des chats de gouttière.


Espérance moyenne de vie: Entre 14 et 20 ans.


Couleur des yeux: Jaune, cuivre, vert et doré dans toutes leurs nuances, sans aucun rapport avec la robe. Les yeux vairons sont acceptés uniquement chez les Maine Coons blancs.


Type de poil: Mi-long, lisse, soyeux, plus court sur les épaules et plus long sur le dos et les flancs, collerette dense et protectrice débutant à la base des oreilles.


  

À l’âge adulte, la silhouette du Maine Coon doit être équilibrée, sans obésité. Le corps du Maine Coon est long et rectangulaire, avec une large poitrine. L’ossature est lourde et la musculature est solide et puissante. Les femelles sont sensiblement plus fines que les mâles. Les pattes sont robustes et musclées, ce qui accentue l’apparence rectangulaire de la silhouette. Les pieds, grands et ronds, sont dotés de doigts très longs et bien écartés entre eux, offrant au Maine Coon une extraordinaire capacité de prise.


Notons également une importante présence de touffes de poils entre les doigts, ce qui permet au chat de prendre appui sur la glace. La queue est longue, fournie de poils longs et s'affine graduellement en allant vers la pointe.


La tête du Maine Coon est grosse, plus longue que large, avec un museau très carré caractéristique de la race. Les yeux sont grands, ovales et bien espacés l'un de l'autre sur la tête. Lorsque le Maine Coon écarquille les yeux, ceux-ci paraissent plus ronds. La couleur des yeux oscille entre les nuances de jaune, de cuivre, de vert et de doré. Les yeux bleus et impairs sont acceptés uniquement chez les Maine Coons blancs. Les oreilles sont grandes, larges à la base et placées hautes sur la tête. Elles sont légèrement arrondies, mais des touffes de poils à leurs extrémités (plumets à la manière du lynx) leur donnent une apparence pointue.

Robe & fourrure

  

Bien que le poil du Maine Coon soit considéré comme mi-long, la longueur de son pelage est inégale sur l'ensemble de son corps. Court sur les épaules, le poil s’allonge au fur et à mesure sur les flancs et il est plutôt long et compact sur le ventre.


Le poil est adhérent et a une certaine épaisseur due au sous-poil, mais il conserve une bonne fluidité et tombe doucement. La texture est souple et douce, jamais laineuse. Imperméable à l’eau, le pelage du Maine Coon offre une bonne protection naturelle.


En ce qui concerne la robe du Maine Coon, les couleurs sont presque toutes admises, excepté le colorpoint, le chocolat, le lilas, le cannelle (cinnamon) et le faon (fawn).


Les robes les plus courantes sont les suivantes : tabby, unicolore, écaille de tortue, silver, smoke et particolore. Les robes les plus recherchées sont le brown blotched tabby (brun marbré) et le brown mackerel tabby (brun tigré), ces couleurs rappelant particulièrement l'aspect sauvage du Maine Coon. C'est cette robe épaisse très imperméable et sa queue touffue qui ont valu à la race le deuxième mot de son nom, Coon, en comparaison avec le raton laveur (raccoon).

Les origines

  

Plusieurs légendes courent sur l'origine du Maine Coon, la plus répandue raconte qu'il serait le fruit d'un croisement entre un chat sauvage américain (bobcat ou lynx) avec un raton laveur (raccoon en anglais), ce qui expliquerait sa couleur et son type de fourrure. Bien sûr, il est génétiquement impossible de réaliser un tel croisement.


En fait, le Maine Coon a vu le jour aux États-Unis, plus précisément dans l'État du Maine, comme son nom l'indique. Cette race serait le résultat de croisements entre des chats autochtones semi-sauvages du nord-est des États-Unis avec des chats Angoras importés par les premiers colons européens. On dit que ces Angoras auraient été envoyés par Marie-Antoinette d'Autriche, alors qu'elle préparait sa fuite pour échapper à la Révolution française. Ils auraient été amenés par le capitaine Samuel Clough de Wiscasset, avec les autres effets personnels de la reine.


À la fin du 19e siècle, les premiers spécimens furent présentés aux expositions félines de Boston et de New York. Ils remportèrent un franc succès, mais la popularité de la race fut rapidement éclipsée par la vogue des Persans, des Siamois et autres races dites pures. Le Maine Coon se fit alors plus rare, mais réapparut dans les années 1950.

La conservation du Maine Coon est due à des fermiers nord-américains, qui ont pris soin de préserver la race durant sa période d'éclipse. Aujourd'hui, le Maine Coon a regagné le coeur des américains et est reconnu comme étant « le chat américain par excellence ».

Comportement & traits de caractère

  

Ne vous laissez pas intimider par sa taille imposante et son aspect sauvage! Couramment qualifié de « doux géant », le Maine Coon est un chat doux, calme et sans malice. C’est un chat affectueux, qui adore être dorloté sans toutefois s’avérer « pot de colle » comme peuvent l’être d’autres races de chats.


D'une nature foncièrement pacifique, le Maine Coon s'entend bien avec tout le monde, autant les enfants que les autres animaux domestiques, chiens compris.


Le Maine Coon a besoin d'exercice pour être épanoui. Il aime tout particulièrement les séances de jeu interactif et il jouera avec tous les membres de la famille. Le Maine Coon apprécie les promenades en laisse et il rapporte les jouets qu’on lui lance, d’où son appellation de « chat-chien ».


C'est un chat très intelligent, qui a hérité de ses ancêtres d'un instinct de chasseur bien développé. Cependant, à l'intérieur, il n'est pas du genre à courir et à grimper partout. Il restera assis ou se dressera sur ses pattes arrière pour observer longuement sa proie avant de bondir dessus.


Sans être nécessairement bavard, le Maine Coon aime dialoguer avec ses maîtres. Ce qui est étonnant est son répertoire sonore varié, qui fait penser à des roucoulements plutôt qu'à des miaulements.

Cette race adore l'eau; ce n'est pas rare de voir un Maine Coon boire avec sa patte avant, ou bien de le surprendre vous rejoindre dans la douche ou dans le bain pendant que vous y êtes!

Géneral

Problèmes de santé chez le Maine Coon


Le Maine Coon actuel descend principalement de cinq chats, appelés « chats fondateurs », qui ont servi à construire le type de la race telle qu'on la connaît aujourd'hui. Ces cinq chats ont été accouplés ensemble un important nombre de fois ainsi qu'avec leurs descendants. Donnant des très bons résultats en exposition, ces chats furent utilisés de manière intensive pour développer la race, à tel point que la consanguinité devint très importante. Ainsi, comme tout chat de race à consanguinité importante, le Maine Coon est sujet à certaines maladies :


Cardiomyopathie hypertrophique féline;

Dysplasie de la hanche;

Polykystose rénale;

Atrophie musculaire spinale.

Le Maine Coon vous convient-il?


Espace requis


Si son origine en fait un chat rustique à souhait, le Maine Coon s’adapte sans problème à la vie en appartement.


Plutôt calme, il n'est pas porté à courir et à grimper partout, quoique que son gabarit massif puisse l'amener à renverser certains objets par mégarde.


Afin que le Maine Coon puisse se dépenser suffisamment et s’épanouir, il est conseillé de mettre à sa disposition un arbre à chat et des perchoirs, surtout s’il vit en appartement.


Il est essentiel qu'il soit stimulé au niveau du jeu pour se sentir bien et vivre heureux en espace fermé.


Très robuste, le Maine Coon peut s’adapter à tous les environnements et climats, même ceux les plus durs.


Le maître idéal


Affectueux, le Maine Coon trouvera son bonheur auprès d'un maître aimant, présent et attentif.


Il aimera qu’on le dorlote, qu'on joue avec lui et même qu'on le promène en laisse de temps en temps.


Étant sociable et ayant un excellent caractère, le Maine Coon est compatible avec la présence de jeunes enfants et d’autres animaux domestiques.


À noter

Le Maine Coon est un chat massif, certes, mais cela ne signifie pas qu'il faut le suralimenter. Il est primordial de surveiller attentivement son alimentation et de ne pas dépasser les portions suggérées par votre vétérinaire, car cette race est portée à engraisser si on laisse aller les choses.


Et tout comme les chiens, le Maine Coon peut souffrir de la dysplasie de la hanche. L'obésité est un facteur de risque majeur dans le développement de dysplasie de la hanche, car le poids supplémentaire supporté sur les articulations de la hanche aggrave l'état du chat.


Source: canalvie.com